Tout a commencé en fin 2013

Un jour, j'ai vu sur le net des photos  de collisions. J'ai voulu tenter l'expérience. J'ai construit ma machine à gouttes avec un seau de plage et une potence.

Un flash maitre, deux flashs esclaves, un objectif macro sur mon appareil photo et une bonne rafale.

J'étais prêt.

Des chiffres. Sur environ 2000 photos une bonne dizaine d'exploitables.

Mais quel plaisir de voir dans les flashs se découper nos premières collisions.

 

Puis plus tard avec Bruno, nous avons construit une machine à gouttes avec des électrovannes pilotées par une carte arduino. Une nouvelle aventure allait commencer pour nous.

Aujourd'hui, j'ai déménagé, mais je reste en contact avec Bruno et Patrick qui lui aussi a chopé le virus

Philippe

La vue d'ensemble de ma première machine à gouttes.

Le seau de plage. Remarquez le fer à repasser pour faire contre poids!!

Une vis pour faire la mise au point

Et voilà le résultat

Le déverssoir. Lait et café

Ici, les pieds ne montent pas plus haut qu'environ 5cm